2016 / 2017
Actualités
Facebook
Dojo de Montceau-Blanzy
En savoir plus sur le Maître
Les premières explications :
 . Termes de base
 . Sempaï
 . Le Maître
 . Le Dojo
 . Les grades
Galerie photos
Vidéos

AIKIDO : un art profondément humain par Laurent Chevrot

Alain Peyrache
sur WIKIPEDIA

Logo EPAAïkido Montceau-Blanzy est adhérent à Europe Promotion Aïkido, et à International School Traditional Aikido
www.dojoista.com

Pour toute remarque, contactez
Kader BENTATA

LES GRADES
guide_r.jpg

Ce texte est issu des "Guides du pratiquant" d'Alain Peyrache.

Pour en savoir plus sur les cette collection et sur l'auteur, visitez le site officiel de l'EPA : www.dojoista.com

Introduction

S'entraîner et pratiquer régulièrement, consacrer à sa discipline le maximum de temps et d'énergie : ceci est, dans l'esprit de celui qui pratique comme pour ceux qui sont extérieurs à la discipline
sanctionné par un grade indiquant un niveau de maîtrise atteint.
Le grade serait donc accordé en fonction de repères mesurables : nombre de techniques connues, précision, aspects du cérémonial, toutes ces dimensions, une fois prises en compte, permettant de juger la valeur de l'aïkidoka en vertu du principe selon lequel on ne connaît que ce qu'on a mesuré.
Cette représentation des grades n'a aucun sens.
Elle n'a aucun sens dans la mesure où la qualité ne se mesure pas.
Personne ne peut se livrer à la comédie de juger un niveau de maîtrise.
Aucun maître digne de ce nom ne se livre à ce genre de parodie.
Croire que l'on peut évaluer la qualité de quelqu'un reléve de l'ignorance (cette dernière représentant,dans le contexte martial, une faute lourde) ou de la dérive psychiatrique.
Pur outil, la technique est à l'aïkidoka ce que le
bol est à la soupe.
L'examen minutieux et la mesure du bol indiquent-ils la qualité de la soupe et son goût ?
Juger de la qualité d'un artiste en examinant ses outils serait tout aussi stupide (l'aïkido est un art, et non un sport aux performances mesurables).
Le do est la voie que l'on emprunte pour retrouver la vraie nature de l'homme.
Quelle peut bien être la signification d'un grade dans ce contexte ?
Quel étalon sert à la mesure ?
Est-on même capable de s'auto-évaluer avec justesse ?
Se connaître soi-même est déjà si difficile…

- Que savez-vous du principe ?
- Rien, je l'ai cherché, dit Confucius, durant cinq années entières, dans les formules et les nombres, sans le trouver. Puis durant douze années dans le yin et le yang, également sans résultat.
- Cela ne m'étonne pas fit Lao Tan. Si le principe pouvait se trouver ainsi, il figurerait depuis longtemps parmi les cadeaux qu'on se fait entre amis. La connaissance du principe ne se trouve ni ne se communique facilement.

Sagesse orientale.

Au sommaire du guide du pratiquant "Les grades" :

1. Introduction
2. Les grades du point de vue historique japonais
2.1. Les grades selon les divers arts martiaux
3. Système de grades dans les autres arts martiaux
3.1. 1er paradoxe
3.2. 2ème paradoxe
3.3. 3ème paradoxe
3.4. Propositions

4. Critères d'attribution des grades
4.1. Qui détient les connaissances suffisantes (et comment le savoir ?) pour prodiguer un enseignement juste ?
4.2. Les critères de jalonnement
4.3. Évaluation de Aïte
4.4. Évaluation de Tori
4.5. Évaluation du comprendre : quantification et compensation
5. Conclusion